Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

2 juillet 2008 3 02 /07 /juillet /2008 21:02

La-Foire-aux-cochons.jpg

Série : La foire aux cochons

Titre : L’art d’accommoder les restes

Numéro : 2

Auteur : P’tiluc

Editeur : L’écho des savanes/ Albin Michel

 

 

 

 

Je vous ai déjà présenté une dédicace de Ptiluc, voilà maintenant l’une de ses œuvres.

Le concept est une merveille. Les pêcheurs célèbrent se réincarnent en cochons, pour la fin des temps. Ils vivent des vies de cochons, de futurs jambons donc, mais de toute façon, dans le cochon, tout est bon. Cependant, ils gardent leurs souvenirs et leur conscience. Napoléon, Staline, Hitler, autant de grands humanistes qui se réincarnent donc. Napoléon est le héros de ces albums, celui qui voudrait bien faire. Les papes, eux, dans ce délicieux concept, se réincarnent en truie, et sont condamnés à donner la vie aux incarnations successives de ces hommes délicieux. La faute à leur position vis-à-vis de la femme.

Autres grand héros de ce second volume, Ceausescu, Victor Hugo, Bokassa, Jean Paul II (du moins les truies l’attendent-elles), sœur Térésa, de grandes figures donc, qui passent à la moulinettes de l’humour décapant et anti-politiquement correct de P’tiluc.

 

Un grand moment de dézingage à tous va, jubilatoire, qui allie humour et critique politique. On sent bien les tendances bien anarchisantes de P’tiluc, mais cet album reste une petite merveille pour qui veut se payer la pensée unique.

 

Grand motif de jubilation, je viens de voir à ma librairie préférée que le tome 3 venait enfin de sortir…. Combien de temps vais-je résister avant de l’acheter ?

Partager cet article

Repost 0
Yaneck Chareyre - dans Humour
commenter cet article

commentaires