Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 06:00

Tintin-au-congo.jpg

 

Série : Tintin

Numéro : 1

Titre : Tintin au Congo

Auteur : Hergé

Editeur : ?

 

 

Pas un Tintin sur ce blog, n’était-ce pas une honte ? Je commence par le premier album de la série, incontestablement l’un des plus polémiques.

Tintin, très célèbre reporter (ce point là se verra de moins en moins au fil des albums), a été engagé pour réaliser un reportage sur l’Afrique Noire. Au cours de ses tribulations, il va être attaqué par un étrange homme blanc, deviendra chef de tribu, chassera tous les animaux de la forêt, et fera la rencontre d’une mission en pleine brousse.

 

Il est important de poser le contexte de publication de cet album. Tintin au Congo a été réalisé avant la seconde guerre mondiale. C’est un album fortement marqué par les positions colonialistes présentes chez les européens de l’époque. Les positions exprimés dans cet album, même si elles paraissent aujourd’hui honteuses, n’étaient que l’opinion générale de l’époque. Bien entendu, certaines voix commençaient à se faire entendre pour réclamer l’autodétermination des peuples colonisés, mais Hergé n’a rien d’un chantre du colonialisme. Il est juste un homme de son époque.

 

Alors forcément, il est difficile de lire certaines choses. De voir tintin et Milou adorés par une tribu, comme s’ils étaient des divinités. De voir des noirs refuser de relever une locomotive, car trop paresseux, tandis que le chien, lui, essaye de la pousser. Entendre les noirs parles « petit nègre »… Autant d’éléments qui aujourd’hui ne sont plus acceptables.

 

Ce n’est pas le meilleur album de Tintin. Pour ses partis pris idéologiques, certes, et aussi par l’absence de tous les seconds rôles qui feront le succès du reporter. Point de Haddock, de Tournesol, ou de Castafiore. Mais ça viendra, il faut juste laisser le temps à Hergé de porter un autre regard sur son personnage.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

samom 14/08/2008 20:44

Salut à toi
en toute honnêteté pour moi il n'y a pas de polémique. Comme tu le dis si bien Hergé était un homme de son époque. Bon nombre de films, de romans, de chansons, de tableau dépendent du contexte.

Moi qui suit grand fan (et en toute modestie je pense bon connaisseur de l'œuvre d'Agatha Christie, mon écrivain préféré, il y a des réflexions sur certains personnages qui pourraient choquer si les éléments étaient sortis de leur "contexte". Dans ses premiers romans des années 1925-1930, à plusieurs reprises on retrouve la réflexion suivante (je résume) : "cet homme est un grand financier, normal c'est un juif").

est ce que la reine du crime était antisémite ? bien sûr que non. Mais l'idée reçue appartient à une époque, à une société.

De telles absurdités sont véhiculées à certains moments de l'histoire et des artistes ou le quidam moyen ne font que reproduire dans leurs propos ou leurs écrits des idées non fondées qui traînent ici ou là. A l'inverse quand des régimes politiques les reprennent à leur compte, l'abîme n'est pas loin.

"Tintin au Congo" ou Hergé ne sont pas racistes, ils baignent dans une société Colonialiste de la belgique de l'entre deux guerres. A l'époque l'Afrique n'est encore qu'un petit enfant qu'il faut éduquer et pas un continent respecté comme l'un des berceaux de l'Humanité....