Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

24 octobre 2008 5 24 /10 /octobre /2008 08:19

 

 

 

Série : Watchmen

Tome : 1

Titre : Le Comédien

Scénariste : Alan Moore

Dessinateur : Dave Gibbons

Editeur VO: DC Comics

Editeur VF : Editions Zenda

 

 

Attention, je vous attaque une série d’albums que l’on peut qualifier de mémorables.

Watchmen est une œuvre de référence dans la bande dessinée américaine. Une œuvre sombre, mâture, politique, très éloignée des clichés propres aux comic-books de super-héros traditionnels. Une œuvre qui marquera la période des années 80, et qui servira de point de comparaison pour de nombreux autres albums.

 

Nous sommes en 1985, dans une Amérique réganienne, Pétrie de la peur du communisme, nourrie de la crainte de l’holocauste nucléaire. Les super-héros existent. Ou du moins, ils existaient. Un décret présidentiel les a interdit d’activité, rendant à la seule police la possibilité de la Justice. La plupart ont raccroché. Deux ont continué à travailler pour le gouvernement. Et un d’entre eux a envoyé le système se faire foutre, et continue de punir les criminels.

Eddie Blake, alias le Comédien, était dans tous les coups fourrés du gouvernement américain. Mais il vient de se faire tuer. On l’a jeté par la fenêtre de son appartement, très haut dans un building. Rorschach est le dernier en activité illégale, mais il compte bien résoudre le mystère de cette mort. Il soupçonne un plan plus large, très éloigné du simple meurtre d’un agent gouvernemental. Il va donc remuer les souvenirs, la merde, auprès de ses anciens alliés. Eddie le tueur sanguinaire du Viet-Nam, le violeur présumé. Un portrait vraiment pas flatteur.

 

 

 

Dans ce premier tome, nous suivons donc Rorschach dans son enquête. L’occasion de faire la rencontre de tous les protagonistes. Ozymandias, Le Hibou, Spectre Soyeux, Dr Manhattan, Moloch, et d’autres encore.

Le tour de force d’Alan Moore, c’est assurément de placer ses personnages dans le contexte de l’époque. Dr Manhattan est une créature d’une puissance inégalée, et est devenu l’un des éléments de la force de dissuasion américaine. La menace soviétique est forte, et Alan Moore la rend même oppressante dans sa description de l’Amérique.

Et puis il peint de manière assez logique ce que pourrait donner la présence de héros dans la réalité. Des effets pas toujours très positifs, ce qui est logique. Même superman commet des erreurs, et dans la réalité, une erreur est toujours suivie  de conséquences.

 

Voilà pour aujourd’hui, bientôt, le second des 6 tomes des WATCHMEN.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

:0051:Sebiwan 24/10/2008 10:24

J'espère que le film vaudra le coup !