Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 05:40

Quelques-jours-avec-un-menteur.jpg


Titre: Quelques jours avec un menteur
Auteur: Etienne Davodeau
Editeur: Delcourt


Voici une de mes rares déceptions concernant les ouvrages d'Etienne Davodeau. Je m'explique.
Un groupe d'amis, décide de se retrouver pour une semaine de vacances à la montagne entre mecs. Ils vont découvrir comment chacun a bien changé (ou pas) de ce qu'il était lorsqu'ils étaient jeunes. Et de plus, comme le titre l'indique, l'un d'eux va leur mentir, sans qu'ils ne s'en aperçoivent.



Je ne vois pas tellement, en fait, l'intérêt de cette bd. Est-ce l'étude des comportements du mâle en groupe? Est-ce la comparaison des trajectoires de vie de ces différents hommes? Ou l'introduction du mensonge dans un groupe?quelques-jours_2.jpg
Enfin, de mon point de vue, pas de quoi en faire toute une salade, et pas plus une bd. Je suis peut-être un peu catégorique, mais j'apprécie tellement les oeuvres de Davodeau, dans l'ensemble, que la faiblesse de celle-ci me déçoit un peu.

De plus, son trait n'est pas aussi aboutit que sur "un homme est mort", par exemple, et on a véritablement l'impression d'une bd dessinée à la va-vite.




Ainsi que vous le voyez, je n'accroche ni à l'histoire, ni au dessin.
A mon avis, pour du bon Davodeau, il faut voir ailleurs.


Partager cet article

Repost 0

commentaires

valérie 09/01/2010 21:15


Je suis contente d'avoir un avis masculin sur cette BD qui m'avait déçue. Je pensais que c'était parce que j'étais une fille.


Yaneck Chareyre 09/01/2010 22:40


Oui, j'ai lu dans ton article. Et en même temps, je suis très éloigné du concept de mâle de base. ^^


valérie 20/10/2009 17:23


je viens de finir cette BD et je suis du même avis: bien moins réussi que Lulu, Femme Nue.