Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

21 avril 2009 2 21 /04 /avril /2009 05:16

Le-complexe-du-chimpanze-tome-1.jpg


Série: Le complexe du Chimpanzé
Tome: 1
Titre: Paradoxe
Scénariste: Richard Marazano
Dessinateur: Jean-Michel Ponzio
Editeur: Dargaud


Dargaud montre encore une fois l'étendue de son talent pour trouver d'excellentes séries, variées et riches.
Ce premier tome du Complexe du Chimpanzé est extrêmement prometteur, et j'ai d'ors et déjà hâte d'en lire le tome 2.

Le scénariste décide d'explorer le futur, en questionnant ce qui est déjà notre passé. Une capsule spatiale, en 2035, est récupérée par la marine américaine, et viendra chambouler de nombreuses certitudes issues de la conquête spatiale du XXe siècle. Buzz Aldrin et Neil Armstrong sont bien vivants, et ne comprennent pas ce qui leur arrive. En soi, c'est déjà suffisant pour lancer une série de scienfe-fiction, ou d'anticipation. Mais l'auteur parvient à y ajouter une réflexion sur la vie de mère célibataire, et sur les conséquences du désir de carrière sur l'enfant. Ce qui, je pense, pourrais apporter sur le long terme une profondeur vraiment intéressante à cette oeuvre.

Il ne faut pas s'attendre à beaucoup de réponses dans ce premier tome. Principe de base, me direz-vous. Mais ce n'est pas mentir que de relever le fait que l'auteur ait placé un grand nombre de questionnement dans ce premier opus. La théorie du complot a bon dos et permet toujours d'écrire de bonnes histoires. Et si Appolo XI n'était pas réellement revenu de sa mission sur la Lune? Et si quelque chose s'était passé, là haut, dans leur immensité solitaire?

Je ne peux terminer sans faire quelques compliments au dessinateur, Jean-Michel Ponzio. Il a un style que j'apprécie tout particulièrement, souvent assez photographique et éblouissant, tout en gardant la capacité de jouer avec les ombres.

Il n'y a rien à rejeter dans cet album. Je le recommande chaudement.

Partager cet article

Repost 0

commentaires