Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

31 mai 2009 7 31 /05 /mai /2009 13:50

Death-at-Koten.jpg


Titre: Death at Koten
Scénariste: Shawn Carman
Dessinateur: YJL of Imaginary FS
Editeur: AEG Entertainment


Voici une bd que vous ne trouverez pas en librairie. Ce, pour deux raisons, d'abord parce que c'est un comic book américain, et que par ailleurs, il est édité dans le cadre d'un jeu de Cartes à Collectionner, Legend of the Five Rings.
L'éditeur AEG a souhaité produire une série de cartes, qui se verrait accompagnée d'un comic book racontant une histoire en lien avec ces cartes. D'ailleurs, toutes les illustrations de la série sont issuées de la bd elle-même.
Jouant à ce jeu, j'ai décidé de soutenir une bonne initiative, et je suis donc entré en possession de ces cartes et de cette bd.

Death at Koten commence par la mort de l'ancien Daimyo Hida Kisada.
Là, je commence, et vous êtes déjà paumé. Désolé. Les amateurs suivront. C'est dimanche, normalement c'est repos, ben ce sera nébuleux en fait.
Death at Koten semble explorer les conséquences de la mort du dit Hida Kisada, à travers les aventures d'un magistrat, Seppun Tashime. Je dis semble, car en toute sincérité, l'histoire est assez peu claire. Difficile de voir quel est le véritable lien entre la mort de la Fortune de la Persistence, et les aventures du magistrat. En dehors du personnage de Yogo Kazunori, je vois mal.
De plus, Shawn Carman avait un cahier des charges assez complexe, qu'il a, me semble-t-il, mal géré. La bd venant illustrer les cartes, il fallait des personnages intervenant pour toutes les factions jouées dans le jeu. Sauf qu'au lieu de les rassembler toutes en un lieu commun, Shawn Carman a décidé de faire voyager son personnage principal à travers tout l'Empire. Certes, cela permet de bien visualiser les ambiances propres à chaque clans, mais pour ceux qui ne sont pas des néophytes, et plus encore, pour les joueurs du Jeu de rôle éponyme, cela donne une histoire assez ridicule. Rokugan est un empire faisant plusieurs milliers de kilomètres d'un bout à l'autre, et le magistrat le traverse tranquillement à dos de mûle. C'est pas crédible du tout.
L'histoire reste assez agréable à lire, si on se place en mode geek, fan de l'univers. Les néophytes y trouveront leur compte.

Mais assurément, ce n'est pas un essai transformé. A refaire.

Partager cet article

Repost 0
Yaneck Chareyre - dans Samouraï
commenter cet article

commentaires