Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

7 avril 2011 4 07 /04 /avril /2011 05:14

green-lantern-rebirth.jpg

 

Série: Green Lantern Rebirth
Scénariste: Geoff Johns
Dessinateur: Ethan Van Sciver
Encreurs: Prentis Rollins, Marlo Alquiza, Mick Gray, Ethan Van Sciver
Coloriste: Moose Baumann
Editeur: DC Comics
Date de publication: 2004


Pour une fois, je vous propose un recueil comic américain, puisqu'aucune version similaire n'est sortie en France (seulement en magazine souple).
Green Lantern Rebirth, c'est le grand retour de Hal Jordan, le premier Green Lantern, dans la galaxie GL, et le premier pas d'une longue saga qui dure toujours, sans s'essouffler. J'avais donc à cœur de vous la présenter.
Hal Jordan était un héros, membre de la Justice League of America aux côtés de Batman, Wonder Woman et Superman, entre autre. Mais un jour il péta les plombs, et sous l'identité de Parallax, entrepris de refaire le monde à son grès, se livrant à quelques massacres à l'échelle planétaire. Un ultime sacrifice pour réparer ses méfaits signa sa fin. Il était mort. Du moins, pas tant que cela. L'âme d’Hal Jordan fût fusionnée avec celle d'une entité cosmique, le Spectre, l'esprit de la Vengeance. Il a ainsi fait son retour, partiellement. Mais cette fois-ci, il va revenir sur le devant de la scène, et par son entremise, va être révélé un des grands secrets des Gardiens de l'Univers, les créateurs du Green Lantern Corp., qu'ils avaient caché depuis les origines du Corp. Mais en attendant, une nouvelle menace plane sur la Terre, et passe d'abord par la neutralisation de Guy Gardner, le second Green Lantern terrestre.

J'ai fait le choix de suivre cette série en VO, et de commencer par Rebirth, et je ne regrette rien du tout. C'est un bon point d'entrée pour qui veut découvrir l'univers de ce héros, adapté à l'été au cinéma. Bien entendu, il y aura des notions difficiles à appréhender pour un néophyte, mais il n'en reste pas moins que cette série fait une remise à plat du monde des Green Lantern, ramène un personnage central, et lance les évènements qui mèneront à Blackest Night (actuellement publié en VF dans le magazine DC Universe) et Brightest Day, récemment parus aux USA, qui sont incontournables pour le personnage, et pour les amateurs de super-héros.
Il développe le concept ancien, qui veut que la lumière verte soit l'émanation de la volonté de toute créature vivante de l'univers. S'il y a une lumière pour cette émotion, pas de raisons qu'il n'y en ai pas une pour une autre. Et par là-même, Geoff Johns va réussir le tour de force de rendre cohérent un vieux détail, à savoir l'inefficacité des anneaux face à la couleur Jaune. Ce qui n'était à l'origine qu'une faille pratique pour limiter les pouvoirs du héros, prend une autre dimension. Et ce n'est qu'un début. Geoff Johns lance vraiment son plan gigantesque pour redonner crédibilité et intérêt à une franchise qui vivotait jusque là. Certes, il ramène le héros historique, prouvant une fois de plus qu'en comics, la mort est une chose assez relative et passagère, mais il faut bien lui reconnaître qu'il a parfaitement su relancer la série, et donner tout le charisme nécessaire au personnage de Hal Jordan.

Quelques mots sur Ethan Van Sciver, le dessinateur, qui n'est pas pour rien dans le succès de la série aussi. Son trait, précis, dynamique, assez classique dans le meilleur des auteurs de comic book, est un pur bonheur. Suffisamment détaillé pour rendre un univers totalement vivant, mais jamais écœurant. Il a presque toutes les qualités. Sauf bien sûr à n'aimer que les auteurs alternatifs et précurseurs. Van Sciver est classique, mais simplement excellent.

Incontournable lecture pour tout amateur de super-héros, cette mini-série est vraiment délicieuse à lire, et à relire. Dense, riche, et accessible, elle frise la perfection pour ce qui est du comic book grand public.

 

Ils en ont parlé: Scenario.com,

 

 

green-lantern-rebirth_-planche.jpg

 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

PG Luneau 09/04/2011 16:42


«Y le dernier homme» est effectivement aussi dans ma mire: ça fait plusieurs fois que je yeute des exemplaires de cette série à la librairie, mais je me demandais justement si le récit en valait la
peine. Un de mes amis, beaucoup plus comics que moi, m'a parlé en bien de Sandman... mais ce sont les dessins qui me rebutent dans cette série. Pour les autres, je ne connais pas. Je jèterai un
coup d'oeil, merci!


PG Luneau 08/04/2011 00:25


C'est vrai que les dessins que tu montres sont superbes et pourraient me plaire, ce qui n'est pas toujours le cas avec les comic books. En effet, il y a de plus en plus de dessinateurs qui flirtent
avec le dessin alternatif et qui font des trucs trop flyés pour moi!
Mais mon problème avec les comics, c'est les scénarii. J'aime toujours les idées de base (les 4 Fantastiques, les X-Men, Spiderman...)... mais je trouve que ça se met à tourner à vide tellement
rapidement!! En fait, c'est parce que j'aime le côté psychologique des personnages, mais je n'ai absolument rien à cirer des combats contre les «méchants», tous plus ridiculement improbables les
uns que les autres! Donc, dès qu'un héros est établi et qu'il commence à bastonner du criminel, je décroche! Et comme une série de Superhéros c'est 10% psychologique et 90% action (Bing! Bang!
Pouf!), je ne trouve pas mon compte!
Autre point qui me dérange, c'est justement toutes les impossibles façons détournées et complexes qu'utilisent les auteurs qui reprennent une franchise pour éviter d'avoir à se conformer à ce que
leurs prédécesseurs ont établi: mondes parallèles, résurection... C'est tout juste s'ils ne nous sortent pas le coup si éculé du «Il se réveilla et tout cela n'avait été qu'un rêve...»! Pour ces
raisons, je n'arrive donc pas à me convaincre de suivre un héros ou une série. Enfin, c'était le cas jusqu'à tout récemment: je vais essayer de briser ce cercle vicieux en lisant les tomes suivants
de la série Fables, pas vraiment de superhéros, mais s'y rapprochant!!


Yaneck Chareyre 08/04/2011 15:25



Beaucou pde choses à répondre là^^


Bon, pour l'aspect baston, force est de constaté que c'est relativement inhérent au genre super-héroïque. Et Green Lantern Rebirth n'en est pas exempt, même si ce n'est pas face à des criminels.


Mais il y a souvent un peu plus que ça.


 


Pour ce qui est des résurrections, justement là, on est en plein dedans. ^^ C'est le retour de Hal Jordan comme personnage central de Green Lantern, même si son retour s'est effectué avant, dans
d'autres conditions. Bien possible que ça te bloque.


Pour lever ce blocage du super-slip, je te recommande de lie Marvels, de Busiek et Ross (chronique dispo sur ce blog ^^), qui traite du super-héros, sans être dans tout ce que tu reproches.


 


Maintenant, le comics ce n'est pas que le super-slip, et tu as bien raison de tenter Fables. Mais tu peux aussi aller voir Y the last man, DMZ, ou même Sandman ou preacher pour ce qui est des
titres plus anciens. De connes histoires, du format comics, mais pas du tout ce que tu n'aimes pas.



Belzaran 07/04/2011 08:59


Une série sur les geeks fans de technologie, star trek, star wars et de comics.


Yaneck Chareyre 07/04/2011 09:13



ça peut me plaire ça ^^



Belzaran 07/04/2011 08:27


Je ne peux m'empêcher de penser à Big Bang Theory quand on évoque Green Lantern....


Yaneck Chareyre 07/04/2011 08:53



Je ne connais pas, c'est quoi?