Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

27 avril 2010 2 27 /04 /avril /2010 05:05

Le-Photographe-tome-1.jpg

 

Série: Le photographe

Tome: 1

Scénariste: Didier Lefèvre, Emmanuel Guibert

Dessinateur: Emmauel Guibert

Mise en page/ couleurs: Frédéric Lemercier

 

 

 

J'essaye de ne pas traiter cet album de la mauvaise façon. Je l'avais déjà lu, et je n'avais pas eu le désir de le chroniquer, mais comme il fait partie des rares titres du top bd des blogueurs que je n'ai pas sur ce blog, je m'exécute. J'ai emprunté à nouveau l'ouvrage, et je l'ai relu.

Si je veux être prudent, avec cet album, c'est qu'il faut se montrer respectueux, je pense, des conditions de sa réalisation. Didier Lefèvre est parti faire un reportage photo au milieu de la zone de guerre entre afghans et soviétiques, et cela se respecte. C'est son séjour, qu'il nous présente à l'aide d'Emmanuel Guibert, son voyage dans ces terres difficiles d'accès. Et ça, je le redis, je pense que ça se respecte.

 

Mais malheureusement, au delà du courage dont il a fallu faire preuve pour réaliser cette aventure, je ne pense pas que nous soyons dans une véritable bande dessinée.

Nous sommes dans une expérimentation. Lefèvre et Guibert font un véritable reportage journalistique, mais au final mêlent pavés écrits, photos et dessins. Nous ne sommes plus dans la bande dessinée, pas tout à fait dans le roman graphique, et pas plus dans le roman photo. Nous avons donc là un objet assez ovniesque, assez inclassable.

Et donc, au delà du respect que fait naître en moi cette expérience, je n'adhère pas au produit final, à cet album. Je reconnais bien volontiers mon orthodoxie en matière de bande dessinée, et une certaine tendance à ne pas apprécier les expérimentations en la matière. Je suis comme ça, je l'accepte.

 

Ce mélange de textes, de photos et de cases de dessin ne me parle pas du tout. J'aurai accepté une bd toute en image, complétée par une belle galerie de photos, ce qui aurait donné un très bel objet comme le font parfois les éditions Futuropolis. Mais là, non, ce mélange n'est pas pour moi de la bande dessinée. En plus, le dessin d'Emmanuel Guibert me paraît trop simple, presque comme décalqué sur les photos de Lefèvre, avec peu de décors, ou très simples là encore.

 

Voilà, j'espère avoir livré une critique respectueuse et argumentée. Ce n'est pas toujours facile quand divers sentiments se confrontent sur un même ouvrage.

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires