Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

24 novembre 2009 2 24 /11 /novembre /2009 06:13


une-Aventure-Rocambolesque-de-Vincent-Van-Gogh.jpg

Série: Une aventure rocambolesque de Vincent Van Gogh

Tome: 3

Titre: La ligne de Front

Auteur: Manu Larcenet

Editeur: Dargaud

Label: Poisson-Pilote

 

 

Spécificité de la série "une aventure rocambolesque", chaque tome s'attache à une figure particulière. Après Sigmund Freud, voici donc le tour de Vincent Van Gogh.

Van Gogh, agent secret du gouvernement qu'on avait fait passé pour mort, et que le Président du Conseil a ressorti de sa retraite secrète pour qu'il lui peigne la Grande Guerre. Affublé d'un général incapable, pléonasme, Van Gogh va donc rejoindre la ligne de front.

 

J'ai moins aimé cet album que le premier. Sans doute car celui-ci est moins tourné vers l'humour que le précédent. Et en même temps, dur, de faire de l'humour avec une telle boucherie. Alors Larcenet fait un portrait à l'acide de cet univers, et des gens qui en ont été la cause. Les généraux y sont incapables, les trouffions y crèvent la peur au ventre. La peur et la mort y sont omniprésentes, favorisant les superstitions. Tirer un quelconque idéal patriotique d'une telle fange est une mystification. Voilà ce que semble nous dire Larcenet.

 

Une-aventure-rocambolesque-tome-2-1.jpg

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Caro 24/11/2009 18:36


J'ai bien aimé cet album, avec toutes les représentations et sous-entendus... la façon originale d'aborder le conflit et la mort... Il a fallu que je le lise deux fois pour tout comprendre, mais ça
m'a vraiment plu... !


Yaneck Chareyre 24/11/2009 19:15


a croire que je suis moins ouvert à la mort ^^


benjamin 24/11/2009 10:20


J'ai beaucoup aimé les représentations de la mort sur la fin de l'album. Plutôt imprévue et très poétique !


Yaneck Chareyre 24/11/2009 12:32


Oui, j'aime bien quand il ose ce genre de choses.