Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 06:42

Death-tome-1.jpg

 

Série: Death
Titre: La vie n'a pas de prix
Scénariste: Neil Gaiman
Dessinateur: Chris Bachalo/ Mark Buckingham
Editeur VF: Editions le Temeraire
Editeur VO: DC/ Vertigo

Sexton est un ado. Parents riches mais divorcés, jeune mal dans sa peau, complexé. Alors il en a marre, rédige une lettre et se prépare à se suicider, dans une décharge. Il tombe alors sur une fille pas comme les autres. Elle prétend être l'incarnation de la Mort.

Death fait partie des séries mythiques du label Vertigo qui depuis plusieurs décennies, cherche à proposer une certaine maturité dans le comics mainstream. Neil Gaiman, son scénariste est aujourd'hui un écrivain à succès, dont l'œuvre a parfois même été adapté au cinéma (Stardust). Death est une des séries qui l'a fait connaître. Il nous propose une incarnation de la mort tout en douceur et en beauté, éloignée de toute morbidité. Et en l'occurrence, dans le cas présent, elle prend même le temps de redonner goût à la vie à cet adolescent. Une jolie petite leçon de vie donnée par la mort, j'aime bien l'idée. Mais l'histoire contient aussi quelques personnages étranges et mystiques.
C'est une atmosphère assez étonnante. On n'a pas l'impression qu'il se soit passé beaucoup, mais on termine la lecture satisfait. Vraiment, très étrange. Chapeau Neil Gaiman.

PS: Chris Bachalo, c'était mieux avant, quand i létait déjà dans un style sombre, mais au moins respectueux des proportions. Quand il était lisible quoi.

Partager cet article

Repost 0

commentaires