Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes bd à moi
  • Mes bd à moi
  • : Un blog consacré à la bande dessinée, de tout horizon, et à tous les produits dérivés du monde de la bd. Un blog animé par Yaneck Chareyre et Snoopy
  • Contact

Recherche

CLASSEMENT WIKIO

Wikio - Top des blogs - Illustration

26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 14:44

Le-retour-a-la-terre-tome-3.gif

 

Série: Le retour à la terre
Tome: 3
Titre: Le vaste monde
Scénariste: Jean-Yves Ferri
Dessinateur: Manu Larcenet
Coloriste: Brigitte Findakly
Editeur: Dargaud
Collection: Poisson-pilote
Date de publication: 21 Janvier 2005

Le retour à la terre n'en finit pas de me surprendre.
Dans ce troisième opus, Mariette est enceinte, et Manu et elle vivent pleinement la grossesse, avec ses inquiétudes propres à la vie en milieu isolé. Pas facile de se rendre à l'hôpital rapidement pour accoucher... Et puis comment partir sereinement dans un festival bd quand sa moitié est proche d'accoucher?

Je disais être surpris, parce que finalement, chaque album traite d'un sujet différent, Ferri parvient à conserver son cadre, pour développer des choses très différentes. Ce regard sur la paternité à venir, me parle forcément, puisque je suis passé par là récemment. Les inquiétudes dont il est fait état, je les ai partagées. Ceci dit, je trouve triste pour le personnage qu'il ne puisse pas assister à la naissance de l'enfant. Je vous laisse découvrir pourquoi, mais le jeune père que je suis le regrette. C'est dur pour le personnage de Manu. Alors Ferri a-t-il l'intention d'utiliser cela dans un prochain tome? Ce sentiment d'avoir raté quelque chose d'important, peut-être un peu de culpabilité? Je fais désormais confiance à Ferri pour ne pas avoir fait cela gratuitement, et j'ai hâte de voir comment cela sera utilisé. Moi je sais que ça m'aurait sans doute bouffé, à la place du personnage. J'attends donc de voir, mais confiant, cette fois-ci.
Larcenet, pour la partie graphique, est toujours à la hauteur, fidèle à son style, sans que l'on n'ait quoi que ce soit à lui reprocher.

Je suis vraiment content de ne pas m'être fermé à cette série après le tome 1. Elle révèle un scénario beaucoup plus fin que je ne le pensais alors, et rater cela aurait été bien dommage.

Repost 0
Yaneck Chareyre - dans Famille
commenter cet article
25 mai 2010 2 25 /05 /mai /2010 05:10

Le-retour-a-la-terre-tome-2.jpg

 

Série: Le retour à la terre
Tome: 2
Scénariste: Jean-Yves Ferri
Dessinateur: Manu Larcenet
Editeur: Dargaud
Collection: Poisson-Pilote


Je me devais de faire cette lecture, ainsi que cette chronique. Je devais faire descendre cet album de sa position illogique dans le top bd des blogueurs, mais ce n'est pas pour cela que je vais "casser" pour le plaisir. En fait, je le trouve bien meilleur que le premier tome, bien plus drôle et moins orienté "la ville c'est tout pourrit, la campagne c'est le bien". Ou alors c'est moi qui m'habitue, allez savoir.

Manu et Mariette sont maintenant bien installés dans leur maison, et ils commencent à poser leur vie dans ce nouveau "chez-eux". Les projets et les envies reviennent. Un album ou deux pour Manu à dessiner, et un bébé, pour Mariette qui aimerait voir Manu un peu plus concerné par la question.

Non, vraiment, c'est un album qui se parcourt sans déplaisir aucun, et qui vous fera rire. Le côté "bouseux" de la campagne est nettement plus mis en avant, et pour ma part, y ayant vécu, je rappelle, à la campagne, j'approuve. A croire que le scénariste aurait fait exprès, et que le côté "suppôt du boboisme néo-écolo" n'était qu'une phase, évoluant via les personnages.
Si ça se trouve, ça serait super bien foutu, ce scénar. Mais de là à lui donner un 20/20, faut pas exagérer.

 

Repost 0
Yaneck Chareyre - dans Famille
commenter cet article
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 06:26

la-ou-vont-nos-pere.jpg


Titre: Là où vont nos pères

Auteur: Shaun Tan

Editeur: Dargaud

 

 

J'avais pris cet album, parce que membre de la liste des titres en attente pour le concours. Le titre pouvait laisser présager de bonnes choses.

Mais moi, je n'ai pas du tout aimé cet album, qui ne contient AUCUN texte. Que des images, des vignettes. Et il n'y a pas à dire, mais pour moi, la bande dessinée c'est le dessin ET le texte. L'un ne va pas sans l'autre. Cette expérimentation n'est donc pas, pour moi, convaincante.

Alors certes, l'auteur utilise un univers assez onirique, pour traiter de l'éloignement des pères qui quittent leur famille pour aller travailler à l'étranger dans l'espoir d'une vie meilleure.

Mais cela ne fait naître aucune émotion en moi. Juste de l'ennui.

 

la-ou-vont-nos-pere_extrait.jpg

Repost 0
Yaneck Chareyre - dans Famille
commenter cet article
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 05:38


Le-combat-ordinaire-tome-3.jpg

Série: Le Combat ordinaire

Tome: 3

Titre: Ce qui est précieux

Auteur: Manu Larcenet

Editeur: Dargaud

 

 

Le père de Marco mort, il lui faut pourtant continuer à avancer. Les questions n'ont pas disparu, elles ont juste changé. Des questions sur son père, des questions sur les désirs de maternité d'Emilie... Mais quelques réussites, aussi, puisqu'un éditeur lui propose de faire un livre de ses photos de l'atelier.

 

Moins facile de parler de cet album là. Je ne sais pas exactement pourquoi, car la qualité est toujours au rendez-vous. Larcenet pose encore d'excellentes réflexions, dans ces pages, sur le rapport à la mort, à la vie, mais aussi sur la guerre d'Algérie, et la façon dont elle a été menée, puisque oui, Marco finit par aller parler à son voisin "tortionnaire".

Pas beaucoup de réponses par contre, pour Marco dans ce tome là.

 

Est-ce pour cela que je trouve moins de choses à dire sur cet album là? En tous cas, vraiment, je continue de recommander cette série. Le propos est toujours aussi intelligent, et le dessin de Larcenet égal à lui-même.

Repost 0
Yaneck Chareyre - dans Famille
commenter cet article
2 septembre 2009 3 02 /09 /septembre /2009 05:35

Le-retour---la-terre-tome-1.jpg

 

Série: Le retour à la Terre

Tome: 1

Titre: La vraie vie

Scénariste: Jean-Yves Ferri

Dessinateur: Manu Larcenet

Editeur: Dargaud

Label: Poisson-Pilote

 

Ayant lu le plus grand bien de cette série, j'ai décidé de tenter la lecture. Mais cette fois, j'ai été assez déçu.

Manu et sa copine quittent la ville pour aller vivre en campagne, et de là découlent les différents strips de cet album.

 

Je n'apprécie pas outre mesure, sans doute de par mon histoire personnelle. Je viens de la campagne, et le concept de "retour à la terre" est pour moi relativement "bobo". L'isolement, l'absence de ville, de commodités, les gens, je ne garde guère de bons souvenirs de ma campagne. Y venir en vacances, sans soucis (d'autant que moi, contrairement à Manu, j'ai grandi en provence, donc un coin plus agréable que celui où ce personnage se terre), mais y vivre, je sais quels en sont les désagréments. Aujourd'hui, je vie en ville, et j'en suis très heureux.

 

Difficile donc de juger de la véritable qualité de cet album. Moi, il ne m'intéresse pas.

Repost 0
Yaneck Chareyre - dans Famille
commenter cet article
11 août 2009 2 11 /08 /août /2009 05:14




Série: Le combat ordinaire
Tome: 2
Titre: Les quantités néagligeables
Auteur: Manu Larcenet
Editeur: Dargaud


Chaque album du combat ordinaire est une petite perle en soi. Car au delà de transmettre une histoire, des sentiments, Larcenet nous transmet une véritable réflexion. Plusieurs même. On peut même dire que cette série est une invitation à la réflexion.
Marco vis désormais avec Emilie depuis un an. Leur maison est trop petite pour elle, mais lui ne veut pas se poser véritablement. Son père continue de s'approcher de ses derniers jours. Mais pourtant, Marco s'est remis au travail. Il a décidé de montrer des choses plus proches, dans ses photos. De lui, et de nous. Des metallos du chantier naval où travaillait son père. L'univers dans lequel il a grandi. Par contre, il est toujours hors de question d'adresser un mots à ce vieil ami ancien tortionnaire.

Par cette facette de vie, Larcenet nous amène plein de réflexions. Il nous permet de réfléchir sur l'art, et sur les artistes. Sur les évolutions qui amènent les hommes à se désespérer. Mais plus encore, il nous propose de réfléchir sur les rapports à nos parents. Je ne peux pas passer sous silence une des plus belles phrases de père qui m'ait été donné de lire. Le père de Marco est atteint d'Alzheimer. Alors il envoi une photo à ses deux fils, les représentant enfant, avec cette mention au dos: "avant d'oublier, je voulais vous dire que je ne vous oublie pas."
Cette simple phrase est porteuse d'une force d'amour tout à fait énorme, et il faut être un homme de qualité pour parvenir à écrire cela.
Larcenet nous propose presque des réflexions philosophiques, dans cet album. Parfois même, lorsque l'histoire laisse place à des visages d'hommes, le propos se fait encore plus fort, encore plus ancré dans la réflexion. Est-ce l'histoire? Je ne saurai dire. Peut-être sont-ce les photos prises par Marco à l'atelier 22. Mais je me dis moi que ce sont plutôt les réflexions de l'auteur qui tient à nous faire partager des mots qui ne seraient pas rentrés tels que dans son histoire.

Il y aurait encore sans doute beaucoup à dire sur cet album. Mais il me semble que nous tenons là une oeuvre qui mérite d'être commentée, discutée, tout autant qu'un texte de Molière ou de Mauriac.

Repost 0
Yaneck Chareyre - dans Famille
commenter cet article